Le refuge des bannettes, par Mont St Martin

De St-Egreve, on monte à Mont St Martin et on continue jusqu'au col et refuge des bannettes. Le lendemain, on peut redescendre par le même endroit ou bien faire le tour par le chemin du col de la Charmette qu'on évite pour redescendre par la route sur St-Egreve en passant par Proveysieux.

Accès

A St-Egrève, l'arrêt "Rochepleine" de la ligne 33 est un bon départ. Les personnes motorisées peuvent monter jusqu'à Mont St Martin. On peut garer le vélo dans les environs de l'arrêt de bus, plus loin, ca devient du VTT.

Petit topo

Premier Jour

Du bus, rejoindre la montagne et suivre pendant 200 m une rue qui la longe vers le NO. Une route bifurque sur la droite et commence à monter sec, attention elle finit en cul de sac sur un reservoir d'eau de la ville. Continuer a monter progressivement dans les villas et la route s'arretera d'un coup sur une petite épaule. Un chemin s'ouvre clairement dans le prolongement de la route, il est bien tracé et assez large. On monte tranquillement à flanc sur ce sentier qui, à la fin, s'accentue et débouche brutalement sur un champ du village de Mont St Martin. Là il faut le traverser, direction la combe, la route que l'on a rejoint arrive sans tourner sur un petit parking. C'est ici que les randonneurs motorisés peuvent laisser la voiture. Derrière la barrière, une route non goudronnée et large se dirige vers la combe. la suivre jusqu'au bout, jusqu'à une ruine qui oblige la route a obliquer a droite. de la ruine, un sentier monte à gauche entre 2 petits murets dans les feuilles mortes. Au bout de 300m, ce chemin rentre réellement dans la forêt et commence à monter en lacets sur le flanc de la combe. 2 ou 3 tournants plus loin, il croise une petite route forestière, on prendra à droite pour monter naturellement et garder ce sentier. il arrive sur la crête quelques lacets plus loin et a partir de là se contentera de la longer plus ou moins mais en restant toujours de ce coté de la crête (SE). il n'y a pas de difficultés d'itinéraires jusqu'au refuge. Le refuge des bannettes possède tout le confort moderne: poële, matelas en nombre, ustensiles de cuisines, scies et faux ... Pensez quand même aux bougies et a la lampe au cas ou. une source est captée juste à coté du refuge.

Deuxième Jour

pour la redescente, il y a 2 possibilités;

  • soit vous descendez par le même chemin, si par exemple vous avez laissé la voiture a Mt St Martin ou si la perspective de marcher longtemps sur la route dans des paysages pas "Beaux" ne vous plait pas
  • soit, comme moi, vous detestez les demi tours et les déja vu, et c'est alors la descente par la route du col de la charmette et Proveysieux
  • Je suppose qu'on prendra la deuxième solution. Du refuge, partir vers le Nord, le sentier n'est pas vraiment bien tracé et c'est assez marecageux. La falaise qui dominait le refuge s'estompe et laisse un pas étroit visible. On passera par ce pas où on retrouve un chemin bien balisé. ce chemin descends a flanc dans la forêt dense. aux embranchements, prendre a droite (suivre les points rouges). Le but est de rejoindre le plus tard possible la route du bas. La descente est longue, on passe par une sorte de campement à la "robin des bois". à cet endroit une route forestière descends à flanc sur la droite. On la suit donc, elle passe à coté d'une ruine d'arrivée de petit téléphérique, fort étrange là en pleine forêt. Fatalement elle rejoint la route D105 qui vient du col de la charmette. La suite est simple, la départementale débouche à st égrève en passant par Proveysieux, non loin de l'arrêt de bus d'hier. Une variante consisterai à rentrer sur Grenoble en passant par Quaix, l'embranchement est a Proveysieux.


    jbourdar@iut.ujf-grenoble.fr
    Last modified: Sun Sep 5 23:40:20 CEST 1999